+4178 865 66 13 cathy.berthouzoz@pm.me

Création d'un écolieu de vie communautaire en habitat léger en Valais

Septième rencontre samedi 7 août 2021

Nous nous sommes rencontrés à Martigny sur la place de pic-nique habituelle. Nous étions 21 : Angelo, Béatrice, Catherine, Cathy, Estelle et Thomas, Eva, Fabian, Jérôme, Nadine et leur fils Mahéry, Juan, Maïté B, Maïté et Sébastien, Naftule, Sandrine, Séverine et son fils Tom, Thierry et Varada (invitée).

Résumé de nos discussions :

Terres allodiales : terres libres de taxes et de propriétaires. Une étude est en cours. Le but serait de se réapproprier des terres non exploitées ou en collaboration avec des agriculteurs. 
Société créatrice allatra : son but est de faire passer la société de société de consommation à une société de création. Elle réunit les infos sur différents domaines de la vie (énergie, climat, pénurie, eau, 5G, énergie de la terre, etc).
Expérience d'Eva Morales de Terra Liberata : elle nous a parlé de son expérience dans des coopératives d'habitation et des écolieux. Elle nous a donné quelques conseils sur la vie communautaire, le financement et la construction.
Terrain de Béatrice : 9400m2 dans une zone mayen au dessus de Miège sur la commune de Crans-Montana, avec mayen et grange attenante. Malheureusement terrain non constructible. Nous proposons de finaliser le fameux dossier de présentation de notre projet pour aller voir la commune et essayer de la convaincre.
Création de cercles (groupes de travail) : Agencement intérieur, Atelier communautaire, Communication, Construction, Energies, Finances, Juridique, Lieux de rencontre, Présentation du projet, Terrains et communes, Wiki.
Pour terminer, Varada nous a parlé de son expérience avec la nature. Ce fut encore une fois une rencontre humainement très riche et extrêmement nécessaire !

Sixième rencontre samedi 24 juillet 2021

Notre rencontre a eu lieu au Château de la Soie à Savièse, nous étions 13 : Angelo, Brigitte, Bruno et Luz, Cathy, Chantal et François, Claire, Claudia, Juan, Maïté B, Marie et  Naftule (Nathalie).
Comme il y avait beaucoup de nouveaux, nous avons d'abord fait un résumé des rencontres précédentes. Ensuite, nous avons eu un petit retour sur la visite de terrains à Arbaz, Ayent et Bramois. Etant donné le changement climatique, prévoir des lieux sécurisés. Petit rappel : nous cherchons un ou plusieurs terrains aux alentours des 1000m. Une proposition est sortie pour aller visiter un écolieu à Berne, ainsi qu'un groupe qui vit en forêt. Nous avons eu un petit topo sur les terres allodiales, c'est-à-dire des terres libres de taxes et de propriétaires, et l'association allatra, promotrice de la société créatrice.
Après le repas de midi, discussion sur la charte qui aboutit à ... la faire plus tard !

Cinquième rencontre samedi 10 juillet 2021

Nous nous sommes rencontré.e.s à Martigny, sur la place de pic-nique entre la Fondation Barry et l’amphithéâtre gallo-romain, 13 participant.e.s : Anthony, Cathy, Corinne, Francine et Michel, Jérôme et Nadine et leur fils Mahéry, Lucienne, Maïté et Sébastien, Mélanie, Sandrine, mais pas tous en même temps !!!
Nous avons pris une grande décision : nous ne ferons pas de business plan et nous ne ferons pas appel aux banques ou à d'autres investisseurs institutionnels pour financer notre éco-lieu, car ce sont des énergies obsolètes qui n'ont plus rien à faire dans le nouveau monde !
Chacun chacune a aussi partagé l'habitat de ses rêves, sur lequel il elle se renseigne, pour créer un dossier commun avec les différents types d'habitats, les matériaux et toutes informations utiles, ainsi que les artisans compétents pour les construire ou aider à les construire.

Quatrième rencontre samedi 26 juin 2021

Nous nous sommes rencontrés au Château de la Soie à Savièse, 9 participant.e.s : Cathy, Estelle et Thomas, Marie, Nicole, Sandrine, Séverine et son fils Tom, Shushan. Pendant cette magnifique journée, nous avons tout d'abord confectionné notre message à l'Univers, à dire à voix haute ou basse et avec conviction pendant 21 jours :
"La vie dans notre écolieu :
Univers infini, merci pour ce terrain idéalement situé dans un endroit sécuritaire où l'abondance de la nature règne, où une source d'eau arrose nos terres fertiles, où nous vivons dans l'amour, l'harmonie et la joie. Merci."
Ensuite, nous l'avons "matérialisé" de manière créative, chacun.e individuellement puis ensemble dans une œuvre commune. Maïté et Sébastien ont aussi fait l'exercice mais un peu plus tard.
Cathy, Sandrine, Shushan, Thomas, Estelle, Séverine et MarieCathy, Sandrine, Shushan, Thomas, Estelle, Séverine et MarieCathy, Sandrine, Shushan, Thomas, Estelle, Séverine, Marie et NicoleTom, Thomas, Estelle, Marie, Cathy, SandrineToutes les oeuvresLMarieSandrineSéverine et son fils TomCathyShushanEstelleThomasNicoleSéverine, Thomas, Marie, Nicole, Shushan, Cathy, Sandrine et EstelleMaïté et Sébastien

Troisième rencontre samedi 12 juin 2021

Nous étions dix-sept participant.e.s dans le jardin de Maïté à Martigny : Annae, Bruno, Cathy, Corinne, Estelle et Thomas, Jérome et Nadine et leur fils Mahéry, Juan, Maïté et Sébastien, Marie, Michaël, Nicole, Pierre, Sandrine.
C'était une rencontre passionnante où nous avons "incorporé" notre éco-lieu par des exercices physiques et émotionnels.
Nous avons décidé de deux routines : au début de chaque rencontre, nous lisons notre récit du dragon, et à partir de ce jour nous aurons nos rencontres chaque deux semaines le samedi de 10h (au plus tôt) à 16h (au plus tôt).
Nous avons aussi chacun chacune énoncé l'énergie que nous allions mettre dans le projet et où, soit en phase de préparation, soit après sa réalisation, quand nous y habiterons. Tout est noté dans les images ci-dessous, merci Annae !

Deuxième rencontre samedi 8 mai 2021

Nous nous sommes rencontré.e.s à huit chez Cathy, plutôt sur sa pelouse, à Arbaz : Anthony, Bruno et Luz, Cathy, Maïté et Sébastien, Marie, Nicole.
Validation du récit du dragon le matin, repas au marché aux plantons à midi, réflexion sur les compétences, les limites et les projets des membres du groupe l'après-midi. Cathy en fait une synthèse pour la prochaine rencontre.
Nous nous sommes aussi essayé.e.s à l'utilisation du bâton de parole ... sans commentaire !!!
Compétences du groupeLimites du groupeMaïté et SébastienPokerBrunoMaïtéLuz, Bruno et MarieMaïté et SébastienLuz, Bruno, Marie, Sébastien et CathyMaïté, Elisabeth (qui nous a fait un petit coucou), Sébastien, Cathy, Anthony (et le baton de parole) et LuzMaïté, Nicole et SébastienCathy, Anthony, Luz et Bruno (et le baton de parole !)Anthony, Luz et Bruno (et le baton de parole!)LuzNicoleAnthonySébastienAnthony, Nicole, Luz et BrunoCathyMaïté et SébastienCathy, Anthony, Nicole et LuzCathy, Anthony, Nicole et Luz

Première rencontre samedi 18 avril 2021

Nous étions huit chez Bruno et Luz à Vernayaz : Bruno et Luz, Cathy, Claire, Elisabeth, Maité, Marie et Nicole.
Le matin nous avons pris notre temps pour nous présenter. Après le pique-nique canadien de midi, nous avons commencé le rêve du dragon : chacun chacune a écrit sur des post-it tout ce qu'il elle aimerait pour l'écolieu, sans limite aucune, ni d'argent ni de temps ni de climat etc. Puis nous avons regroupé toutes les idées par thèmes. Le résultat est ci-dessous.
Prochaine étape : écrire un récit à partir de ces idées. Cathy en fait une première version que nous travaillerons ensemble lors de la prochaine réunion.
D'ici là Luz se renseigne sur une personne qui pourrait nous  parler des coopératives et Marie se renseigne sur les différents investisseurs qui seraient heureux d'investir dans notre projet.
C'était une journée magnifique, avec de belles personnes. Le projet est bien parti.
Claire, Bruno, Cathy, Elisabeth et MaïtéCathy, Nicole, Luz, Bruno, Marie  et MaïtéMaïté, Claire, Cathy, Luz, Bruno et MarieNicole, Maïté, Claire, Cathy, Luz et MarieClaire, Cathy, Luz et MarieMaïté et MarieMarie, Claire et BrunoLuz, Marie et Maïté

Création du groupe Telegram

23 mars 2021

Création par Cathy du groupe Telegram "Un éco-lieu en Valais". Elle fait la promotion de ce groupe dans différents groupes Telegram dont elle fait partie et invite aussi quelques personnes qu'elle sait être intéressées par la vie en éco-lieu.